Parc éolien de l'Hyrome
Énergies renouvelables
Pays de la Loire

Mauges Communauté, lauréat de la première édition des Trophées des élus d’éole

Parmi les 50 candidatures aux Trophées des élus d’Eole, portés par France Energie Eolienne, celle de la communauté de communes de Mauges communauté (Maine-et-Loire), membre du réseau TEPOS, présentant le parc éolien de l’Hyrôme a obtenu la distinction or dans la catégorie “Retombées locales”. Le CLER - réseau pour la transition énergétique était membre du jury, et revient avec Luc Pelé, Président de la SEM Mauges Energies, sur cette nomination.

Quelles sont les spécificités du parc de l’Hyrôme qui vous ont conduit à proposer sa candidature aux Trophées des élus d’Eole ?

Développé par Nordex/David Energies, le parc éolien de l’Hyrôme a été bien suivi par les élus et les citoyens dès l’origine du projet. Puis, Mauges Communauté cheminant vers l’ambition de devenir un territoire à énergie positive, la communauté de communes est entrée dans le financement du parc en phase de financement : le parc a été racheté en 2019 par les citoyens à 50% (SAS Cit’Eole et Energie Partagée) et 50% par les collectivités (SEM Mauges communauté et SEM départementale Alter Energies). L’énergie produite est aussi valorisée en partie par une marque d’électricité locale et citoyenne, « Électricité des Mauges”, portée par Enercoop.

Grâce à une réflexion collective en lien avec Enercoop, nous bénéficions du bonus citoyen d’Enercoop (1 euro/MWh produit). Pour Mauges Communauté, l’argent perçu par le biais du parc (intérêts du compte courant d’associés) est fléché vers la politique de transition énergétique, discutée aussi avec les riverains. Des améliorations socio-environnementales ont été réalisées : bridage en saison hivernale pour éviter le phénomène stroboscopique occasionnées par les ombres portées, suivi de la mortalité des chiroptères et bridage en conséquence, plantations de haies, …). Au-delà de ces actions de proximité, la SAS Parc éolien de l’Hyrôme a investi dans la sensibilisation des scolaires sur l’énergie et dans la recherche scientifique en Arctique. Nous avons aussi mis en place récemment une politique de lutte contre la précarité énergétique, avec le soutien du CCAS.

Le parc de l’Hyrôme est donc gouverné de façon partagée par les acteurs du territoires, et c’est ainsi le parc éolien le plus emblématique des actions de transition énergétique de Mauges communauté (la communauté de communes en accueille 10 aujourd’hui, et quatre nouveaux parcs sont en développement). Nous souhaitions donner une visibilité à ce parc à travers notre participation aux Trophées des Elus d’Eole.

Nos actions centrées sur les 3 piliers négaWatt nous permettent de faire se rejoindre les ambitions locales et nationales.

Luc Pelé Président de la SEM Mauges Energies

Vous avez été nommé lauréat dans la catégorie « Retombées locales » ; est-ce une surprise par rapport aux diverses catégories proposées par les Trophées?

Nous avons candidaté dans les deux catégories “Financement-investissement-gouvernance” et “Retombées locales”. Ce parc éolien recoupe de forts enjeux, nous sommes ravis d’avoir été lauréat dans l’une de ces catégories !

Un projet d’énergies renouvelables qui fait sens pour nous s’inscrit forcément dans une logique d’ancrage territorial. Nous sommes convaincus qu’il faut articuler sobriété et efficacité énergétiques puis installation d’énergies renouvelables, selon l’association négaWatt. Notre fort engagement dans la transition énergétique, pensé de façon systémique, fait que nous serons TEPOS en 2050. Nous avons d’autres idées de projets pour développer les énergies renouvelables, production de bioGNV, solarisation du patrimoine public (toitures et ombrières) et développement de boucles d’autoconsommation collective sur les zones d’activités.